Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lunatic Café, Anita Blake T4 de Laurell K. Hamilton

Synopsis :

On dirait que je le fais exprès. Je suis tombée amoureuse du chef de meute local. Non, pas un louveteau. Un loup-garou, bien sûr ! Maintenant, il y a des tas de filles dans ma tranche d'âge qui n'arrivent pas à se dégotter un petit ami. Et c'était mon cas avant Richard. Certes, Jean-Claude, mon vampire préféré, ne demanderait pas mieux, mais son côté possessif a tendance à me démotiver. Même si c'était un homme ordinaire, j'aurais déjà du mal à imaginer une vie de couple avec lui. Côté sexe, ça oui : no problemo, je vois très bien, mais sortir... Aller au restaurant, au spectacle, fréquenter ses amis. Franchement non ! On a beau être dans une histoire d'horreur, il y a des limites !

Genres :

Bit-lit

Lunatic Café, Anita Blake T4 de Laurell K. Hamilton

Avis :

Ca change un peu sans changer ;)

J'ai adoré la présence de Richard. On se demande ce que cela va donner par rapport à Jean-Claude. Bah oui, faut pas oublier l'histoire d'"amour", hein, nous lisons de la bit-lit! Mais je n'en dis pas plus, sauf que l'amour, c'est compliqué, surtout avec deux personnages aussi opposés ;)

Après, nous restons sur de l'Anita Blake. Un cocktail à base de vampires, de garous en tout genre... Des "gentils", des méchants... Oui, des guillemets pour les gentils, je m'explique : ils sont gentils car ils vont dans le sens d'Anita, mais on se demande ce que ça donnera quand elle n'ira plus dans leur sens.

 

Pour ce qui est de l'histoire en elle-même, nous n'oublions pas le travail de réanimateur d'Anita. Mais nous nous en éloignons quand même, puisque l'intrigue principale est une intrigue de garous. Et surtout une intrigue autour de Richard et de son côté mâle Alpha dominant, dominateur, avec ses bons côtés, et surtout ses mauvais. Sans oublier le beau Jean-Claude.

 

Encore une lecture très sympathique, même si c'était un peu mou sur les deux tiers du livre. L'action, c'est la vie, et là, c'était un brin trop gniangian à mon goût. Ca serait bien qu'à un moment, Anita fasse son choix et arrête de jouer sur les deux tableaux!

Heureusement, la fin relève le tout et donne envie de continuer la série!

Livre lu dans le cadre du Challenge Fifteen by fifteen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :